Ma chronique : Gardiens des cités perdues

Auteur : Shannon Messenger

couv43762396

Édition : Pocket jeunesse

Pages : 496

Tome : 1

Prix : 7.80€

Date de parution : 16/02/2017

Résumé :

Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde : depuis toujours, elle entend les pensées des gens autour d’elle. Un matin, un étrange garçon l’aborde et lui apprend qu’elle n’est pas humaine. Elle doit rejoindre l’univers qu’elle a quitté douze ans plus tôt. De retour parmi les siens, une question l’obsède : pourquoi l’a-t-on cachée si longtemps dans le monde des humains ?

Mon avis :

Un énorme coup de cœur pour cet univers !! En une après-midi ce premier tome était déjà fini et trois jours plus tard le second tome était déjà dans ma pal et lu quelque jours après.

Ce que j’ai apprécié le plus, c’est l’univers. Les descriptions donnent tellement envie d’aller avec Sophie  !!

C’est vrai que les trois-quart du livre concerne surtout la mise en place et la découverte de l’univers mais c’est une partie que j’ai beaucoup apprécié car il n’y avait pas à « réfléchir » plus que ça. Même si quelque questionnement arrivent et qu’il y a quelque moment un peu plus mouvementé, c’est une partie relativement calme. Mais on ne s’ennuie pas pour autant.

Ce n’est vraiment qu’à la fin qu’on rentre dans le vif du sujet, avec de l’action, de nouvelles énigmes et un peu de suspense.

Dans ce nouvel univers Sophie va devoir comprendre et apprendre les coutumes et la vie de ses nouveaux amis. Même si d’apparence certaines choses paraissent semblables, Sophie va devoir remettre toute ce qu’elle a appris chez les humains en question.

On découvre de nombreux personnages dans ce premier tome et certains ne sont pas forcement approfondie mais ce n’est pas gênant et nous en saurons plus dans les prochains tomes.

En bref, un énorme coup de cœur pour ce premier tome, hâte de lire la suite de cette saga qui promet d’être excellente !!

Ma chronique : Culottées

Auteur : Pénélope Bagieu

culottees_reference

Édition : Gallimard jeunesse

Pages : 144

Tome : 1

Prix : 19.50€

Date de parution : 22/09/2016

Résumé :

Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés.Quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin.

Mon avis :

J’ai passé un très bon moment avec cette lecture. J’ai adoré découvrir l’histoire de ces femmes au travers d’illustration toute plus sympa les unes que les autres.

Avec une touche d’humour parfaite, Pénélope Bagieu nous fait le portrait de quinze femmes qui ont pris leur destin en main.

J’ai beaucoup appris avec cette lecture, car j’avoue que je ne connaissais aucune des femmes présentes dans ce livre. Cette lecture est vraiment une bouffé d’air frais même si les histoires de ces femmes ne sont pas toujours joyeuses.

Les illustrations sont colorées et aéré, ce qui rend la lecture très agréable.

En bref, un livre inspirant à lire absolument ! !

Ma chronique : La rusalka

Auteur : Erin Bow

Rusalka

Édition : Alice fantasy

Pages : 270

Prix : 16.50€

Date de parution : 29/11/2012

Résumé :

« Linay rit joyeusement, mais sans compassion.

-Que veux-tu alors ? La beauté ? La chance ? Je les vends toutes, dit-il en s’approchant de Kate, répandant une odeur aigre d’épices brûlées. Bien entendu, les amulettes sont inutiles, des babioles pour les imbéciles. Mais j’ai un véritable pouvoir et je suis disposé à l’utiliser. Cela vaut plus que ton travail, mais nous pourrions faire un échange.

-Que veux-tu, toi ?

-Ton ombre. Si tu me donnes ton ombre, je t’accorderai ton vœu le plus secret. »

Il y a eu le skara rok, « la mauvaise période », la canicule qui a détruit les cultures. Puis, une épidémie de « fièvre des sorcières », à laquelle ont succombé bien des gens, dont le père de Kate. Enfin, l’hiver, et la famine… Pour survivre, Kate, orpheline, affamée, ne possède plus que ses outils de sculptrice et l’ancien établi de son père dans lequel elle se réfugie la nuit. Un jour arrive Linay, un étrange albinos, un « sorcier blanc », à la recherche d’une ombre pour pouvoir tisser un sortilège puissant. Kate lui semble une proie bien facile. Mais une ombre ne se vole pas, elle doit être donnée librement. Et Kate lui refuse la sienne. Alors, Linay multiplie les miracles autour d’elle pour faire naître la suspicion à son égard. Accusée de sorcellerie, Kate risque le bûcher et doit donc fuir son village, démunie de tout. Elle n’a d’autre recours que céder son ombre à Linay, pour obtenir de lui quelques moyens de subsistance. En échange, car l’usage de la sorcellerie exige toujours un don, il concède la parole à son petit chat – le vœu inavoué de l’orpheline : un compagnon pour briser sa solitude. Kate ignore encore que le sortilège qui se servira de son ombre a pour but d’assouvir une terrible vengeance. Et que son destin est maintenant lié à celui de la rusalka.

Mon avis :

Voici la lecture du challenge du mois de mai. J’ai beaucoup apprécié l’ambiance du livre. C’est de la fantasy mais on retrouve un peu une ambiance du moyen-age, et c’est ça que j’ai apprécié.

On va donc suivre l’histoire de Kate, qui va perdre son père à la suite d’une épidémie qui est appelé « fièvre des sorcières ». Orpheline, Kate va survivre en faisant des sculptures. Un jour un sorcier qui s’appelle Linay va arriver et lui propose un marché : son ombre contre son vœu le plus secret.

Le côté magique m’a beaucoup plus, car ce n’est pas la magie qu’on voit d’habitude où je calque des doigts et hop c’est bon. Non là il y a une notion importante, qui est qu’il faut donner pour recevoir. Cet aspect est très important dans l’histoire et finalement c’est même le cœur de l’histoire.

Cette histoire traite aussi de la différence et du rejet de la différence. Kate va aller avec les Vagabonds, qui sont considérés comme des sorciers, elle-même est appelé sorcière parce qu’elle sculpte très bien. Dans le cas de l’épidémie de « la fièvre des sorcières », les vagabonds en ont beaucoup souffert car c’est eux qu’on accusé.

Il y a également une pointe de mythologie avec la présence de La rusalka. Je ne connaissais pas du tout ce mythe et cette lecture m’a permis de le découvrir, c’est vraiment un plus à l’histoire.

Linay est un personnage que j’ai apprécié. Il prend soin de Kate et même si il l’utilise pour son sortilège, il a vraiment l’air de tenir à elle. Il y a une sorte de candeur et de tristesse dans ce personnage qui le rend très intriguant.

Il y a dans ce roman une touche d’humour et de joie qui est notamment apporté avec la présence de Loque, le chat de Kate dont Linay donne la parole.

La fin m’a vraiment ému et j’ai même pleuré. C’est une fin forte en émotion.

En bref, une très belle découverte, que je vous conseil fortement !

Ma chronique : Before

Auteur : Anna Todd

BEFORE_TOME1_COUV-507x800

Édition : Hugo roman

Pages : 296

Tome : 1

Prix : 14.50€

Date de parution : 07/01/2016

Résumé :

Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel.
Ce journal lui permet d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme… peut-être pas si noire qu’il y paraît. Ce point de vue d’Hardin nous incitera-t-il à l’indulgence ?

Car la vie n’a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, même de lui-même.
Jusqu’au jour où sa route croise celle de Tessa…
Sera-t-il capable de l’aimer ?

Mon avis :

Les premières pages m’ont un peu perdue, je m’attendais à relire After du point de vue de Hardin. Mais dans les premières pages on découvre les histoires d’autres personnages, qui finalement nous apporte beaucoup pour la suite.

On retrouve finalement Hardin et Tessa. Et c’est vrai qu’enfin savoir ce qui ce passe dans la tête d’Hardin c’est top !!

On retrouve la même ambiance que dans After, avec Hardin qui toujours lui-même avec son caractère bien à lui. Et Tessa qui est toujours aussi têtue.

C’est plutôt drôle de voir comme Hardin a vécu sa rencontre avec Tessa et se qu’il en pense.

En bref, une bonne lecture, à lire pour ceux qui ont apprécié After !

Bilan Mai 2017

Le mois de juin vient de commencer il est temps de faire un bilan du mois passé !!

Les nouveaux venus dans ma PAL :

Sur ce point là on ne peux pas dire que j’ai été très raisonnable ! Beaucoup de livre on rejoint ma PAL au mois de mai, mais la majorité sont d’occasions donc …. c’est moins catastrophique pour mon porte-monnaie mais ça l’est tout autant pour ma PAL !!^^

Commençons par mon passage à Gibert jeune à Paris !

20170502_185104_1495928559502

Sur le lot, 3 sont d’occasions donc je m’en tire bien ! ^^ Il y a Culottées de Pénélope Bagieu, Confess de Colleen Hoover, La nuit du solstice de L.J Smith et Alice au pays des zombies de Gena Showalter.

Ensuite je suis allée faire un tour dans une brocante…

20170507_164315_1495928559326

Bien évidemment tout ça à pas cher. Il y a Le baiser de l’ange tome 2 et 3 de Elizabeth Chandler , Orgueil et préjugés de Jane Austen, Et après… de Guillaume Musso, Jamais deux sans toi de Jojo Moyes. Après j’ai reçu une box de chez Once Upon a Book !!

20170511_173605_1495928559006

Il y avait Aussi libres qu’un rêve de Manon Fargetton, Rossignol de Benjami Lacombe et Sébastien Perez et Les chroniques du magicien noir de Trudi Canavan.

Et pour bien finir le mois un livre plaisir et un petit tour chez Easy Cach ! Sans oublier l’achat d’un deuxième tome en e-book.

Il y a Le rêve de Ryôsuke de Durian Sukegawa, Quatre filles et un jean de Ann Brasharés, le tome 15 de Anita Blake de Laurell K.Hamilton, Le prince des ténèbres tome 3 de Jeaniene Frost, le tome 12 de La communauté du sud de Charlaine Harris et Gardiens des cités perdues tome 2 de Shannon Messenger.

Il y a également la lecture du challenge du mois de mai, La rusalka de Erin Bow !

Rusalka

Mes lectures du mois de mai :

Un mois de mai chargé en acquisition mais pas mal de lecture également !!

On ce retrouve le mois prochain pour le bilan de juin !! ^^

Et vous quel est votre bilan pour ce mois de mai ?

Ma chronique : La déferlante

Auteur : Michael Buckley

juin 7

Édition : Pocket jeunesse

Pages : 384

Tome : 1

Prix : 17.90€

Date de parution : 07/04/2016

Résumé :

Trente mille créatures inquiétantes surgies de la mer : les Alphas. Veulent-elles nous envahir ou fuient-elles un danger terrifiant ? Lyric, une humaine, et Fathom, le prince des Alphas, doivent absolument s’entendre pour sauver l’humanité.

Mon avis :

Une très belle découverte qui je trouve nous change de ce qu’on peut voir habituellement.

En effet, le côté créature qui sort de l’océan, c’est pas du vu et revu. En plus ce qui fait vraiment du bien dans ce roman, c’est que les Alphas ne sont pas magnifiques ! Ça change de tous ces êtres sublimes que l’on trouve dans tous les romans.

J’ai apprécié l’ambiance du livre un peu sombre et le côté violent des Alphas participent beaucoup à cet aspect.

J’ai eu un peu de mal à me mettre dedans au début, je ne comprenais pas trop ce qui se passé. Je pensais que Lyric et sa famille étaient enfermés chez eux, qu’il y avait eu une attaque… Je n’arrivais pas trop à me situer et à bien comprendre ce qui c’était passé. Une fois que tous c’était bien mis en place, j’ai pu apprécier pleinement la complexité de l’univers qu’avait créé l’auteur.

Dans ce tome on a finalement beaucoup de réponse et la fin ne nous laisse pas sur un questionnement très important. Mais dans le prochain tome j’aimerai beaucoup en savoir plus sur les Alphas notamment sur le lieu où ils vivaient. Je suis pas mal intrigué sur ce point là.

En bref, une bonne lecture rafraichissante avec je l’espère de jolie découverte dans le prochain tome !

Ma chronique : Percy Jackson – 4 – La bataille du labyrinthe

Auteur : Rick Riordan

arton3035-d7b63

Édition : Le livre de poche jeunesse

Pages : 416

Tome : 4

Prix : 6.90€

Date de parution : 12/10/2016

Résumé :

La vie de Percy est menacée. L’armé de Cronos s’apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouvre Dédale avant Cronos, et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l’enfer souterrain n’est pas aisé… surtout quand le chemin est parsemé d’effroyables pièges.

Mon avis :

Encore un très bon tome pour Percy Jackson. On poursuit la lecture des aventures du demi-dieu, qui n’a pas vraiment le temps de se reposer.

J’aime toujours autant l’univers et ce rappel constant à la mythologie. On découvre de nouveau personnage dans ce quatrième tome et on en retrouve d’autre.

L’histoire continue d’avancer avec de nouvelles épreuves pour les demi-dieu.

J’ai particulièrement appréciè l’ambiance de ce tome là avec le labyrinthe. J’ai trouvé que cela rendait ce tome plus sombre et plus mature. On ressent que l’heure de « vérité » approche, il y a plus de tension. Toujours se qui faut comme action et comme tant de réflexion.

Annabeth aurait parfois tendance à un peu m’énerver. On voit qu’elle apprécie Percy mais elle reste accrochée à Luc et elle est très têtue ce qui peut parfois lui jouer des tours.

Percy reste fidèle à lui-même, et Grover continue sa recherche du dieu Pan.

J’ai beaucoup apprécié les nouveaux personnages qui ont apporté de nouvelles choses sans pour autant tout changer.

Il se passe plein de chose dans ce quatrième et la fin nous promet de belle aventure pour le prochain tome.

En bref, un beau tome dans la suite des précédents, hâte de savoir la suite !!

Ma chronique : Phobos 2

Auteur : Victor Dixen

9200000051780154

Édition : Robert Laffont

Pages : 496

Tome : 2

Prix : 17.90€

Date de parution : 19/11/2015

Résumé :

Reprise de la chaïne Genesis dans
3 secondes…
2 secondes…
1 seconde…

Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d’avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
Elle croyait maîtriser ses sentiments.
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.

Mon avis :

Nous revoilà avec la suite de Phobos. J’ai vraiment eu l’impression de me replonger dans une série télé ou une émission, et je trouve ça vraiment top !

J’ai adoré me replonger dans l’univers de Victor Dixen et de retrouver tous les personnages que nous avions laissé dans une situation plutôt tendue ! ^^

De nombreux rebondissements nous attendent dans ce deuxième tome. Nous apprenons plein de chose mais c’est pour mieux nous donner d’autres énigmes après !

Cela faisait un petit moment que j’avais lu le premier tome mais je n’ai pas eu de mal à me remettre dedans. Dans les premières pages et tout au long de l’histoire des références sont faites au premier tome, ce qui fait qu’on est pas perdue.

Léonor va devoir prendre plusieurs décisions difficiles qui impact la suite que l’auteur peut donner à l’histoire. Nous avons différente possibilité qui nous traversent l’esprit pendant ce roman et j’ai vraiment apprécié ce moment de doute où je ne savais pas quelle direction l’auteur allé prendre.

L’univers s’enrichit encore plus dans ce deuxième tome. Je ne peux pas trop vous en dire plus sinon vous n’aurez plus « l’effet de surprise ». J’ai beaucoup pensé au film Seul sur Mars pendant ma lecture. Toujours ce format avec les différents points de vue et la chaine Genesis !!

En bref, un très bon second tome, qui nous laisse sur une fin de fou et si vous n’avez pas lu le premier tome… foncez !!

Ma chronique : Forever

Auteur : Stefany Thorne

58004043

Édition : Reines Beaux

Pages : 450

Tome : 1

Prix : 18€

Date de parution : 6/11/2015

Résumé :

Je m’appelle Melinda Evans… Il y a trois ans, j’ai perdu une partie de la mémoire suite à un accident de voiture. Aujourd’hui, j’emporte avec moi tous mes secrets, et je compte bien les garder… Je me suis installée à Seattle afin de prendre un nouveau départ. J’y ai un nouveau job et un nouveau patron : Aïden Kyle. Nous sommes comme deux aimants qui s’attirent, mais il ma repousse… Il est la flamme à laquelle j’ai accepté de me livrer et de me brûler tout entière. Il est comme un animal blessé. Je le veux et je ferai tout pour le sauver…

Je m’appelle Aïden Kyle… Depuis la mort tragique de mes parents, je suis à la tête de Kyle Entreprise. J’ai perdu tous les êtres qui m’étaient chers. Mon passé n’est que regrets et tristesse… Depuis ce jour, je vis avec un terrible secret. J’ai rencontré une jeune femme forte, courageuse, dangereusement attirante : Melinda Evans. Un fruit défendu qu’il m’est interdit d’approcher et de savourer. Je ne peux pas la laisser entrer dans ma vie sans qu’elle ne s’y brûle les ailes… Elle ne pourrait pas comprendre…

Mon avis :

Ce roman a presque été un coup de cœur !

L’intrigue est vraiment bien mené, le fait que Melinda ai une perte de mémoire apporte du plus l’histoire et tout tourne autour de ça. C’est d’ailleurs le cœur de l’histoire et j’ai beaucoup aimé. On se fait plein de scénario sur ce qui s’est passé avant l’accident, sur les secrets d’Aïden…

C’est vrai qu’à un moment donné j’ai compris certaines choses et j’avais envie de rentrer dans le roman et de secouer Melinda tellement c’était évident. Tous les éléments sont devants elle mais non elle comprend pas !! ^^ En dehors de mon envie de l’engueuler, j’ai apprécier Melinda qui même s’il lui manque un bout de sa mémoire, va de l’avant et elle essaie de vivre sa vie.

Aïden cache beaucoup de chose mais c’est le genre de gars où plus il cache de chose et plus on veut savoir ce que s’est !!^^ Par contre, le truc qui m’a fait pas mal lever les yeux au ciel, c’est qu’Aïden avait parfois des tournures de phrases que j’ai trouvé un peu niaise ou trop « recherché ». Je sais pas trop comment le dire mais ça faisait pas naturel. A par ce détail, rien à redire sur le personnage d’Aïden.

Très contente d’avoir lu ce roman de Stefany Thorne qui est une auteure que j’adore et dont j’ai vraiment apprécié le roman My Destiny. J’ai très envie de lire la suite de Forever parce que ce roman m’a fait passer par une palette d’émotion immense et que j’ai juste envie de savoir ce que va faire Aïden !!

En bref, un très bon roman de Stefany Thorne qui nous laisse sur une fin de fou !!

Ma chronique : L’ange et le loup

Auteur : Patrice Pelissier

lange-et-le-loup-offres-a-ne-pas-manquer

Édition : Éditions retrouvées

Pages : 236

Prix : 11€

Date de parution : 22/10/2010

Résumé :

1996, Estrain, village perdu au cœur des montagnes, se meurt lentement. Un matin, le facteur découvre dans « la ferme aux volets bleus », habitée par un couple de marginaux et leur fille, le corps ensanglanté de la jeune femme. La fillette et son beau-père ont disparu. Où sont-ils? Serge, très proche de la petite, mobilise les villageois pour la retrouver. Il pressent une lourde menace pesant sur elle. Dix ans plus tard, un nouvel orage vient assombrir le ciel d’Estrain et réveiller les consciences endormies, et pas si tranquilles. Quels liens existent entre les deux drames ? Un ange peut-être…

Mon avis :

Voici le livre du challenge du mois d’avril. Une petite lecture qui m’a presque fait pleurer en moins de 100 pages !^^

Je ne suis pas fan de ce genre de livre qui est plutôt réaliste et triste. Il se lit assez vite, l’écriture est fluide et l’auteur sait où il veut nous emmener.

On rencontre pas mal de personnage. Ce qui fait la force mais aussi la faiblesse du roman est qu’on passe par le point de vue de beaucoup de monde. Presque tous les personnages on le droit à leurs chapitre de leurs points de vue. C’est une force parce que ça nous permet d’avoir plus d’information de mieux s’imprégner de l’ambiance, mais c’est aussi une faiblesse car on peut facilement se perdre avec tous ces personnages et on a du mal à s’attacher à eux car on a pas assez d’éléments pour le faire.

Il y a une sorte de morale dans ce roman. Il faut parfois prendre des décisions qui nous sort de notre confort pour le bien d’autre personne.

En bref, c’est une histoire triste qui nous donne une petite leçon de vie.