Ma chronique : Alice de l’autre côté du mouroir

Auteur : Mainak Dhar9782265114487

Edition : Fleuve édition

Pages : 208

Tome : 2

Prix : 17.50€

Date de parution : 10/11/2016

Résumé :

Plus de deux ans se sont écoulés depuis qu’Alice a chuté à la suite de Grandes Oreilles. Deux ans de combats acharnés pour aboutir à une paix relative entre les Gardes Rouges et l’armée d’Alice. Depuis, elle est devenue la Reine Blanche, mi-humaine, mi-zombie, régnant sur deux royaumes : le Pays des Morts, occupé par les Mordeurs, et le Pays des Merveilles, la nouvelle communauté qu’elle a fondée.
Mais de nouvelles attaques de morts-vivants affaiblissent la position d’Alice. Alors que les dissensions politiques et la peur déchirent le Pays des Merveilles, le Comité Central crée la riposte idéale pour éradiquer ce foyer de résistance : sa propre Reine Rouge.
L’heure de l’affrontement a sonné entre les deux souveraines zombies.

Mon avis :

Encore un second tome mais dans un autre registre ! On va donc retrouver Alice, alias La reine blanche, au pays des merveilles.

J’ai eu un peu de mal à me remettre dans l’histoire et surtout à rentrer dedans. Le début m’a paru long, on découvre la vie au pays des merveilles et ce qu’est devenu Alice et ses coéquipiers.

On retrouve un peu l’ambiance du premier tome lors de la seconde partie de celui-ci avec plus d’action.

Ce n’est pas un coup de cœur comme le premier tome notamment à cause de cette première partie plus lente mais la deuxième partie est vraiment bien rythmé et addictive. Avec comme je le disais un ambiance et un enchainement semblable au premier tome qui nous embarque complétement dans le récit.

L’auteur pointe se que l’on pourrait appeler l’effet de groupe, avec notamment ce moment où la majorité de la population du pays des merveilles souhaitent arrêter de ce battre et finalement s’allier avec l’ennemi alors qu’un petit groupe ne le souhaite pas. Ce plus gros groupe pousser par la soif de pouvoir d’une seule personne. Ce point fait beaucoup réfléchir, surtout avec les impacts que cela entraine par la suite.

On finit donc en beauté ce second tome et j’ai hâte de découvrir le troisième.

En bref, une lecture mitigé en deux parties mais une seconde partie digne du premier tome !

Publicités

Une réflexion sur “Ma chronique : Alice de l’autre côté du mouroir

  1. Ping : Bilan Mai 2017 – PonyBook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s