Chroniques·Fantasy

Ma chronique : La rusalka

Auteur : Erin Bow

Rusalka

Édition : Alice fantasy

Pages : 270

Prix : 16.50€

Date de parution : 29/11/2012

Résumé :

« Linay rit joyeusement, mais sans compassion.

-Que veux-tu alors ? La beauté ? La chance ? Je les vends toutes, dit-il en s’approchant de Kate, répandant une odeur aigre d’épices brûlées. Bien entendu, les amulettes sont inutiles, des babioles pour les imbéciles. Mais j’ai un véritable pouvoir et je suis disposé à l’utiliser. Cela vaut plus que ton travail, mais nous pourrions faire un échange.

-Que veux-tu, toi ?

-Ton ombre. Si tu me donnes ton ombre, je t’accorderai ton vœu le plus secret. »

Il y a eu le skara rok, « la mauvaise période », la canicule qui a détruit les cultures. Puis, une épidémie de « fièvre des sorcières », à laquelle ont succombé bien des gens, dont le père de Kate. Enfin, l’hiver, et la famine… Pour survivre, Kate, orpheline, affamée, ne possède plus que ses outils de sculptrice et l’ancien établi de son père dans lequel elle se réfugie la nuit. Un jour arrive Linay, un étrange albinos, un « sorcier blanc », à la recherche d’une ombre pour pouvoir tisser un sortilège puissant. Kate lui semble une proie bien facile. Mais une ombre ne se vole pas, elle doit être donnée librement. Et Kate lui refuse la sienne. Alors, Linay multiplie les miracles autour d’elle pour faire naître la suspicion à son égard. Accusée de sorcellerie, Kate risque le bûcher et doit donc fuir son village, démunie de tout. Elle n’a d’autre recours que céder son ombre à Linay, pour obtenir de lui quelques moyens de subsistance. En échange, car l’usage de la sorcellerie exige toujours un don, il concède la parole à son petit chat – le vœu inavoué de l’orpheline : un compagnon pour briser sa solitude. Kate ignore encore que le sortilège qui se servira de son ombre a pour but d’assouvir une terrible vengeance. Et que son destin est maintenant lié à celui de la rusalka.

Mon avis :

Voici la lecture du challenge du mois de mai. J’ai beaucoup apprécié l’ambiance du livre. C’est de la fantasy mais on retrouve un peu une ambiance du moyen-age, et c’est ça que j’ai apprécié.

On va donc suivre l’histoire de Kate, qui va perdre son père à la suite d’une épidémie qui est appelé « fièvre des sorcières ». Orpheline, Kate va survivre en faisant des sculptures. Un jour un sorcier qui s’appelle Linay va arriver et lui propose un marché : son ombre contre son vœu le plus secret.

Le côté magique m’a beaucoup plus, car ce n’est pas la magie qu’on voit d’habitude où je calque des doigts et hop c’est bon. Non là il y a une notion importante, qui est qu’il faut donner pour recevoir. Cet aspect est très important dans l’histoire et finalement c’est même le cœur de l’histoire.

Cette histoire traite aussi de la différence et du rejet de la différence. Kate va aller avec les Vagabonds, qui sont considérés comme des sorciers, elle-même est appelé sorcière parce qu’elle sculpte très bien. Dans le cas de l’épidémie de « la fièvre des sorcières », les vagabonds en ont beaucoup souffert car c’est eux qu’on accusé.

Il y a également une pointe de mythologie avec la présence de La rusalka. Je ne connaissais pas du tout ce mythe et cette lecture m’a permis de le découvrir, c’est vraiment un plus à l’histoire.

Linay est un personnage que j’ai apprécié. Il prend soin de Kate et même si il l’utilise pour son sortilège, il a vraiment l’air de tenir à elle. Il y a une sorte de candeur et de tristesse dans ce personnage qui le rend très intriguant.

Il y a dans ce roman une touche d’humour et de joie qui est notamment apporté avec la présence de Loque, le chat de Kate dont Linay donne la parole.

La fin m’a vraiment ému et j’ai même pleuré. C’est une fin forte en émotion.

En bref, une très belle découverte, que je vous conseil fortement !

Publicités

Un commentaire sur “Ma chronique : La rusalka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s