Ma chronique : Néant

Auteur : Mickaël Parisi

p-txt

Édition : Autoédition

Pages : 264

Prix : 3.99€

Date de parution : 01/12/2015

Résumé :

Marlon est un jeune homme aux pensées suicidaires et anarchistes. Afin de quitter ce quotidien et ce monde qui ne lui convient pas, il ne trouve rien de mieux à faire que de rejoindre une organisation secrète lui permettant de se faire passer pour mort auprès de la société. Après avoir assisté à son propre enterrement, Marlon devra effectuer plusieurs tâches pour son organisation afin d’obtenir une somme d’argent suffisante pour recommencer une nouvelle vie ailleurs. Mais tout ne se passera pas comme prévu. Le seul espoir pour Marlon de s’en sortir semble être un détective privé sociopathe, alcoolique, obsédé sexuel, atteint de la maladie de Diogène, fan d’achats d’armes sur le « Dark Web » et dont le seul but est de gagner assez d’argent pour voyager à vie en Business Class. Comment Marlon va-t-il pouvoir s’en sortir sans laisser de plumes ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Mr.Parisi pour l’envoi de son roman, ce fût un grand plaisir de pouvoir lire son roman. Il m’a conseillé d’avoir l’esprit ouvert lors de ma lecture, et j’ai assez rapidement compris pourquoi.^^

C’est un livre totalement d’actualité, qui traite d’un sujet dur. Le vocabulaire peut être grossier, compliqué, et vulgaire. Mais étonnement cela ne m’a pas dérangé, j’ai trouvé que ça colle bien au personnage et le côté un peu brut des pensés du personnage a rendu le roman un peu plus réelle. Dans nos pensés nous ne sommes peut être pas aussi vulgaire ou grossier mais nous ne réfléchissons pas à comment penser, elles viennent d’elles-même, de manière brut. Ce roman est une pépite brut, avec ses imperfections et tous les sentiments, qu’ils soient positifs ou négatifs. Il y a donc dans cette histoire des moments sombres, étranges, dérangeants, mais il y a une part de vrai et ça c’est peut être encore plus dérangeant.

On fait donc la connaissance de Marlon, un jeune homme un peu paumé. Il déprime et n’aime pas sa vie. Il va rejoindre une organisation secrète que l’on pourrait comparer à la mafia. Cette organisation va organiser la fausse mort de Marlon. Il devra réaliser plusieurs mission pour pouvoir gagner une somme d’argent qui lui permettra de refaire sa vie et pour ne plus avoir à travailler. Mais il va se rendre compte que cette organisation n’est pas exactement comme on lui a présenté. Pour se sortir de là il va devoir s’allier à un drôle de personnage.

Grant est détective privé, sociopathe, alcoolique, obsédé, dangereux et plein d’autre chose. En gros ce n’est pas la compagnie idéale. En-dehors de tout ça, c’est un personnage qui a un certain humour et qui cache quelques petits trucs que l’on aimerait bien savoir. 

Ce livre ce lit bien, il y a une certaine fluidité dans l’écrit de l’auteur, et l’histoire suis une suite logique et facile à suivre. 

En bref, un roman d’actualité, il faut avoir l’esprit ouvert lors de la lecture. Un très bon roman par son sujet et la plume de l’auteur. 

Publicités

2 réflexions sur “Ma chronique : Néant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s