Chroniques·Fantasy

Ma chronique : A la croisée des mondes Les royaumes du Nord

Auteur : Philip Pullman

34169_1610679.pjpeg

Édition : Gallimard

Pages : 329

Tome : 1

Prix : 26 € (l’intégrale)

Date de parution : 28/06/2007

Résumé :

La jeune Lyra, élevée à Oxford au sein du prestigieux Jordan College, dans le monde austère des Érudits, mène entre ces vénérables murs une existence intrépide de sauvageonne, en compagnie de Roger, le marmiton. Depuis quelque temps, une invisible menace semble planer sur le monde connu, une mystérieuse Poussière qui tombe du ciel. Des expéditions sont organisées vers les régions lointaines et inhospitalières du Nord, d’où semble venir le fléau. Existe-t-il un lien entre la Poussière et les nombreuses disparitions d’enfants que leurs ravisseurs semblent conduire vers le Nord, pour leur faire subir, dit-on, d’atroces mutilations ? Quand Roger disparaît à son tour, Lyra n’hésite pas à se lancer sur ses traces, aidée par le peuple des gitans… Un voyage vers le Grand Nord, périlleux et exaltant, qui lui apportera la révélation de ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d’un autre monde.

Mon avis :

Cela faisait un moment que je devais lire ce roman, j’ai vu le film un certain nombre de fois. Cela ne m’a d’ailleurs pas aidé dans ma lecture. En effet, dans le film je n’aime pas vraiment le personnage de Lyra que je trouve trop hautaine et vraiment trop sûr d’elle. Je n’apprécie pas non plus sa façon de parler mais cela est peut être seulement dû au doublage en français.

Donc j’ai commencé ma lecture avec dirons nous un certain handicape : Je n’appréciai pas le personnage principal. Le début du roman a donc été laborieux, de plus connaissant les grandes lignes de l’histoire, je n’étais pas du tout à fond dans le livre quand j’ai débuté cette lecture.

Mais, au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture j’ai doucement commencé à apprécié Lyra, découvrant une fillette pas du tout comme je le pensais. J’ai découvert une fillette qui n’étais pas si sûr d’elle que ça, et surtout j’ai ressenti le lien profond qu’elle avait avec Pantalaimon son daemon.

L’univers est très riche, vraiment bien travaillé. On se repère facilement dans l’univers, on est pas du tout perdue, l’intrigue est bien construite, les événements et les actions s’enchainent. Les nombreuses questions qu’on se pose trouvent des réponses tout au long du roman et des révélations importante viennent s’ajouter à tout ça.

En bref, un très bon roman, avec un très belle univers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s