Ma chronique : Alia, les voleurs de l’ombre

Auteur : Sophie Auger

Édition : Nisha Editions109523739_o

Pages : 228

Tome : 1

Prix : 2.99

Date de parution : 14/03/2016

Résumé :

Vadim dérobe aux riches propriétaires des toiles de maîtres pour les rendre à leurs véritables propriétaires moins fortunés. Hautain, méprisant, il enchaîne les filles et les soirées extrêmes.
Mais lorsqu’il rencontre à Saint Pétersbourg la douce et fragile Alia, sa vie bascule. Quatre ans plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau et il risquera tout pour la sauver d’un destin brisé.

Mon avis :

 Sophie Auger est une auteur que je voulais absolument découvrir, et c’est chose faite! Je ne suis pas du tout déçu de ma lecture! 

Dans ce roman on découvre Vadim, qui est un robin des bois moderne. Mais c’est le genre de gars que l’on déteste facilement ; hautain, coureur de jupon, fêtard… Mais on va découvrir une nouvelle facette de lui. Et lui-même ne connaissait pas cette facette.

C’est grâce à Alia que l’on va rencontrer ce nouveau Vadim. Alia c’est tout le contraire de Vadim. Toute douce, calme, romantique…

L’écriture est fluide, le roman ce lit très bien. La fin donne très envie d’avoir la suite. 

En bref, un très bon roman, une auteur que j’ai eu plaisir à découvrir avec ce roman.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s