Chroniques·romance

Ma chronique : Comme une vallée de larmes

Auteur : Robert Morgan

cvt_Comme-une-vallee-de-larmes_7533

Édition : Albin Michel

Pages : 336

Date de sortie : 03/06/2002

Résumé :

Lorsque Julie Harmon quitte sa ferme des Appalaches, elle n’a que 17 ans. Elle a déjà vu son petit frère mourir dans ses bras, soigné son père et assisté, impuissante, à sa fin. Il lui reste sa mère et ses trois soeurs pour s’occuper de la ferme mais, depuis l’enfance, c’est elle qui fait marcher la maison. Quand elle rencontre Hank, elle tombe aussitôt amoureuse de lui: il est beau, il a de larges épaules, il est fort et saura l’aimer. Car, pour subsister dans un monde qui ne leur épargnera aucune souffrance, seul l’amour pourra les préserver du chaos et de la folie…

Mon avis :

Ce roman m’a déçu. Quand j’ai commencé ma lecture j’ai retrouvé l’ambiance du roman que j’ai lu récemment Princesse Cherokee. Et je pense que c’est pour cela que j’ai été déçu, je n’ai pas retrouvé une histoire aussi prenante, je ne me suis pas attaché aux personnages et je n’ai pas pu rentrer totalement dans le récit.

On retrouve un univers comme je le disais, qui ressemble au roman Princesse Cherokee, une famille qui vie un peu en retrait sur leurs terres, ils cultivent et vivent de leurs récoltes…

J’ai trouvé Julie fade et Hank également. Quand Julie rencontre Hank, il donne l’imagine d’un homme mûr, prêt à fonder une famille, sur de lui… Mais on se rend compte par la suite, que pas du tout, on se demande même pourquoi il s’est marié avec Julie, tellement il est distant et froid parfois avec elle.

Julie, comme je le disais, je l’ai trouvé fade et avec des émotions qui n’allait pas avec les situations vécues. Je ne vais pas vous spoiler, mais vers la fin du roman il y a une situation qui devrait entrainer des sentiments forts. Mais rien ou presque rien, cette étape de leur vie, on la ressent comme si elle était insignifiante pour eux.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est le personnage de la mère de Hank qui m’a le plus plu.  Elle était légèrement méchante au début mais elle a redonné un peu de vie à l’histoire.

En bref, un roman que je n’ai pas apprécié, qui par contre se lit vite. Je ne sais pas si il y a une suite mais au vu de la fin, cela ne serrait pas étonnant.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s