Ma chronique : Cézembre noire

Auteur : Hugo Buan

Édition : Pascal Galodé

51EEHYHozzL._SX358_BO1,204,203,200_

Pages : 320

Prix : 8€

Date de sortie : 2009

Résumé :

Que se trame-t-il à Cézembre, cette île mystérieuse de la côte bretonne ? Petite terre, riche d’Histoire et, interdite aux touristes. Cette question, Berty, tueur à gages intérimaire, vieux rocker parisien, tourmenté et endetté jusqu’au cou, ne se la pose pas. Sa cible il devra l’atteindre coûte que coûte. « Il n’y a pas un chat sur ce foutu rocher en plein hiver ! » lui avait dit Kolo. « C’est du billard ! », lui affirma-t-il. En effet, il n’y avait presque personne sur les dix-huit hectares de l’île. Hormis deux agents de la C.I.A, cinq officiers de la Police Judiciaire, un ancien para de Diên Biên Phu, des séminaristes et une famille d’accueil particulièrement troublante. Devra-t-il tuer la douce Daphné? Ou Hale le boiteux ? Plus sûrement un des flics ? A moins que ce ne soit un des agents américains ? Ou encore le mystérieux Noël ? Peut-être le PDG de cette famille en séminaire ? Ce qui est sûr, la photo de la victime apparaîtra sur l’écran de son portable. Et, là, il n’aura plus qu’à viser et tirer… Mais mon Dieu, que ce commissaire Workan l’ennuie.

Mon avis :

Un roman vraiment sympathique, malgré le sujet « sérieux », j’ai commencé ma lecture en rigolant et ça a continué pendant presque tout le livre. L’histoire commence avant que les différents protagonistes arrivent sur l’île.

On commence par suivre Berty, qui est vraiment hilarant, il a un humour un peu pourri, il faut le dire, mais ça nous fait tellement rire.

Au milieu du livre l’histoire se transforme en enquête policière, il y a eu un meurtre et l’équipe du commissaire Workan se met au travail. Au fur et à mesure de l’enquête on découvre les secrets des différents personnages présents sur l’île.

On s’attache un peu à Berty qui n’est pas un mauvais bougre et qui se retrouve dans une situation pour le moins risqué sans vraiment le vouloir.

En ce qui concerne le commissaire Workan, il est quelque peu colérique mais il se control plutôt bien, notamment avec Berty qui raconte des conneries et qui pousse le commissaire à bout.

En bref, un livre bien sympathique avec un auteur qui allie sérieux et humour avec brio.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s