Ma chronique : Zombies

Auteur : Bret Easton Ellis

Edition : 10/18

Pages : 288

couv36198844

Date de sortie : 1996

 

Résumé :

Dans un Los Angeles saturé de dollars et d’excès, Bret Easton Ellis peint au scalpel le portrait d’une société gangrenée par le vice et la superficialité. Épouses délaissées, blondes stupides  » puant l’huile solaire et le sexe « , stars de rock : ses personnages, pareils à des zombies, errent dans le vide immense d’une vie sans saveur…

 » Ellis fait précisément à la littérature ce que Basquiat a fait à la peinture : la réveiller. »
Frédéric Beigbeder, Elle

Mon avis :

Bret Easton Ellis est l’un de mes auteurs préférés. J’ai lu pratiquement tous ces ouvrages, il m’en reste maintenant seulement deux à lire : Lunar Park et Glamorama.

Avec Zombies, l’auteur reste dans son style d’écriture, qui est vraiment propre à lui-même et qui est plutôt atypique. Je n’ai pas encore lu d’auteur qui ai un style d’écriture qui ressemble de près ou de loin à ce que Bret Easton Ellis fait.

Dans ce roman, on passe par plusieurs points de vue, ce qui peut parfois nous perdre, car ce n’est pas clairement noté de qui est le point de vue. Et on passe d’une action à une autre à chaque chapitre mais elles n’ont pas de lien directe. Nous sommes toujours en Amérique dans leurs pensées. Les pensées des personnages sont « plates », on a l’impression qu’ils sont continuellement stone. Leurs conversations se résument à savoir qui à de la drogue, qui couche avec qui, avec qui ils vont coucher se soir… Dans ce livre, il y a eu une nouveauté de points de vue. Habituellement c’était principalement des jeunes, étudiants, ou la trentaine, desquels nous avions les points de vue, mais dans celui-ci, nous avons les points de vue des parents. Et c’est vraiment étrange de voir comment ils voient leurs enfants, ils ne savent pas si ils les aiment, et c’est assez dérangeant.

Il y a également l’apparition de vampire. Oui, de vampire! je n’est pas compris pourquoi il y avait ce chapitre, et il n’y avait pas d’indication dans les chapitres d’avant sur l’apparition des vampires.

Il y a un chapitre que j’ai particulièrement apprécié, c’est un chapitre qui est écrit sous forme de lettre, et j’ai vraiment apprécié ce style.

En bref, j’ai bien apprécié ce roman, même si ce n’est pas un de mes préférés de l’auteur, je vous le conseil, mais si vous voulez découvrir cet auteur je vous conseil Moins que zéro, qui est mon préféré de cet auteur, et qui reflète bien son style.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s